AV.S. FRONTIGNAN A.C.

Site Officiel / n° Affiliation : 503214

R1 Av.S.FRONTIGNAN - BEAUCAIRE

Samedi l'Asfac recevait Beaucaire en match en retard de R1 As. Frontignan/Stade Beaucaire 0 à 1 à la mi-temps 0 à 0 Arbitre de la rencontre M. Dutour Assisté de Ms Pop et Moussa But pour Beaucaire Bennasri 63' Avertissements Frontignan Aldérigi 92' Beaucaire Peredes 38', Braik 71' Exclusion pour frontignan Soria 45 Composition FRONTIGNAN : Ruiz, Talbi, Alderigi, Do, Dubois, Soria, Longin, Matarin, Moureaux, Magnet, Torregrossa, El Hajaoui, Freminet, Castell. La Hotte était vide pour l'Asfac Cette mise à jour du calendrier intervenait la veille du réveillon de Noël et opposait un solide leader Gardois souhaitant conforter son avance à un groupe Héraultais encore à la recherche d'un exploit pour se rassurer. Au final, un seul est parti comblé en vacances. Dès l'entame, les muscatiers se montraient les plus entreprenants, ils envahissaient le camp adverse. Surpris dans un premier temps, les visiteurs obtenaient toutefois la première occasion, peu après le quart de jeu. La tête de Benmeziane à la réception d'un corner était bien trop molle pour inquiéter Ruiz. L'Asfac poursuivait son travail de sape notamment par Longin et Torregrossa dans les couloirs. Sur un contre à la limite de la surface, Moureaux était fauché par Peredes lequel se voyait gratifier seulement d'un avertissement. Sur le coup franc qui suivait, le tir de Soria heurtait la transversale. Le coup de théâtre ne tardait pas, le même Soria héritait d'un carton rouge bien sévère juste avant la pause. Au retour, à dix les muscatiers ne désarmaient pas. Vera, le portier Gardois, se couchait sur une frappe tendue de Longin (54'), c'était le moment choisi par le Stade Beaucairois pour monter d'un cran. A l'heure de jeu, Marec adressait un centre au cordeau, Bennarsi au second poteau, du plat du pied trouvait les filets Héraultais. Frontignan n'abdiquait toujours pas même si Benmeziane ratait à nouveau le cadre vide à la conclusion d'un contre rapide. El Hajaoui seul devant Vera, tergiversait (80'), le muscatier venait de laisser passer sa chance. Dans le temps additionnel Moureaux et Aldérigi par deux fois inquiétaient sans succès le portier Beaucairois. Au final, le Stade faisait une belle opération même si elle peut paraître flatteuse. L'Asfac quant à lui pouvait nourrir des regrets de n'avoir pas su concrétiser dans ses temps forts.

edité le : 24/12/2017

La Ligue des Petits Princes

"Cliquez sur le logo pour visiter"

logo_ligue_des_petits_princes